Un monde professionnel s’ouvre aux jeunes dès la 4ème

Pour les jeunes ayant quelques soucis de concentration ou n’appréciant pas l’apprentissage scolaire où l’on doit rester assis pendant des heures, il est possible après la 5ème de s’orienter autrement que par la poursuite vers une 4ème ou 3ème traditionnelle. 

La découverte de la voie professionnelle

Grâce à un lycée professionnel, ces élèves pourront suivre un parcours différent, tout en les aidant à prendre confiance et les guider vers un avenir professionnel. 

En effet, avec la 4ème et 3ème professionnelles, le jeune suit une formation professionnelle concrète pour reprendre confiance en lui. Ce cursus leur fait découvrir le monde professionnel en poursuivant leurs études dans un « lycée des métiers » qui leur montre d’autres horizons, tournés vers leur avenir. 

Chaque élève découvre un secteur d’activité susceptible de l’intéresser et de le motiver grâce aux stages en entreprise qui ont lieu tous les mercredis. De ce fait, ils découvrent et apprennent un métier, mais surtout, sont certains de réussir leur orientation scolaire après la 3ème car ils se dirigeront plus aisément vers un métier qu’ils connaissent et aiment déjà en poursuivant un Bac Pro ou un CAP. 

Une formation projetée vers la réussite

L’enseignement professionnel complète la formation générale qui suscite l’intérêt du jeune car il participe activement à cette pédagogie. Cette dernière leur donne de solides connaissances afin de guider l’élève jusqu’au Brevet.

Les pratiques et l’apprentissage du lycée sont adaptés à chaque élève pour mieux l’intéresser à ses études. Des cours pratiques sont mis en place, ce qui permet au jeune de s’informer, s’organiser et communiquer. Grâce aux divers cours, il saura exécuter un travail soigné, tout en respectant les consignes et les règles de sécurité. 

Lors des modules professionnels proposés sur une moitié de journée, les élèves pourront découvrir les métiers du bâtiment et de la mécanique, de l’agriculture, du commerce, de l’environnement, du social et des métiers de bouche. Des stages sont effectués pendant une semaine tous les trois mois, et trois semaines en fin d’année pour les jeunes en classe de 4ème. 

De plus, pour les plus téméraires, le choix de la voie de l’apprentissage, qui n’est pas des moindres, reste une option à envisager.