Les couches des bébés sont au cœur d’un marché lucratif

Les rayons des centres commerciaux regorgent de produits de puériculture, il suffit de s’attarder quelques secondes pour avoir immédiatement le tournis. La situation pourrait prendre une ampleur encore plus importante grâce à l’arrivée d’un nouvel acteur.

Les couches doivent respecter la peau des bébés

Le marché est pour l’instant dominé par les couches Pampers qui s’adaptent aux besoins des bébés. L’enseigne redouble d’effort afin d’apporter un confort appréciable en utilisant des technologies attractives. Ils ne sont désormais plus la cible de fuites puisqu’une véritable barrière est proposée à l’aide de matières réjouissantes. Il est loin le temps où ces fameuses couches doublaient, voire triplaient de volume au fil des minutes, ce qui entachait considérablement le confort quotidien. Ces références étaient aussi à l’origine de quelques désagréments comme des irritations.

Une nouvelle marque s’invite sur le marché des couches pour les bébés

Les professionnels de la santé recommandent donc l’utilisation de ces couches séduisantes qui ont la particularité de respecter la peau des bébés. Les acteurs de ce marché n’ont cessé de se multiplier ces dernières années, car les parents ont besoin d’une quantité astronomique de ces produits. D’ailleurs, certains n’ont pas hésité à retrouver le concept d’antan avec notamment des solutions lavables qui sont certes moins attrayantes. Le marché a l’intention d’accueillir à bras ouverts une nouvelle marque à savoir Lotus. Celle-ci est sans doute déjà présente dans votre salle de bain que ce soit pour le PWC ou les mouchoirs.

La France écoule près de 2.6 milliards de couches chaque année

L’objectif consiste à lutter contre la domination de Pampers qui est colossale. Les buts fixés sont tout de même importants, car l’entreprise a la volonté de capter pratiquement 10 % du marché sur une année. Si le succès est au rendez-vous, il y a de grandes chances pour que le déploiement soit massif dans d’autres pays en Europe. Il n’est donc pas surprenant de constater l’émergence de ces acteurs surtout lorsque l’on prend connaissance des résultats d’une étude. Ces derniers nous montrent que 2.6 milliards de couches sont vendues sur le sol français tous les ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *