Accompagnement à la création d’entreprise : bon à savoir

Il existe un service permettant aux entrepreneurs de disposer de l’expertise de professionnels de l’entrepreneuriat. Cet accompagnement à la création d’entreprise a pour but est de pouvoir assurer la pérennité d’une société. Voici ce qu’il faut savoir sur cette prestation professionnelle qui se décline via 2 types d’accompagnement : pré-création et post-création.

L’accompagnement pré-création pour les incubateurs

Il est possible de recourir à ce service avant la création de la société elle-même. il s’agit d’un accompagnement nécessaire au moment de la « naissance » de l’idée. Il permet au concepteur d’un projet d’apprendre les bases de la création et la gestion d’une entreprise.

À ce stade, les conseillers apportent leur aide dans la mise en place des prévisions financières et dans la simplification des démarches administratives concernant l’immatriculation de la société.

Gestionnaires, comptables, dirigeants se mobilisent pour appuyer le nouvel entrepreneur. Le but de l’accompagnement à la pré-création est de permettre au créateur du projet d’avoir les connaissances nécessaires pour en assurer la pérennité.

L’accompagnement post-création pour aller plus vite

L’intervention des spécialistes et des dirigeants ne doit pas s’arrêter à la phase de pré-projet. Lorsque l’entreprise est créée, il est indispensable pour l’entrepreneur de se faire accompagner. En effet, l’isolement de l’entrepreneur peut mener à l’échec de son entreprise. Un entrepreneur a besoin de l’appui de professionnels pour faire évoluer son activité. À ce titre, l’entraide est la garantie même de la pérennité d’une société.

Via l’accompagnement, le nouveau dirigeant n’apprendra pas seulement à gérer, mais renforcera aussi ses relations professionnelles. Dans le cadre de l’accompagnement post-création, l’entrepreneur peut faire de nouvelles rencontres pouvant contribuer au développement de son portefeuille client. Il a aussi la possibilité de trouver,dans ces cercles de rencontres, des collaborateurs potentiels (pour sa visibilité, sa logistique,…).

Notons que lors d’un accompagnement, le dirigeant peut recevoir des conseils pour optimiser sa comptabilité. Au sein d’un club d’entreprise, le nouveau patron peut partager les difficultés qu’ils rencontrent et recevoir des feed-back de la part de son réseau professionnel.